Tour de passe-passe

 »-. Rue Quincampoix ! S’écria le Régent. Monsieur Law, quelle mouche vous pique ? Vous souhaitez installer votre Bourse dans cette rue misérable, dans ce repaire de crocheteurs ?-. Simple logique commerciale, Votre Altesse. J’ai choisi le lieu le mieux adapté à notre clientèle. D’ailleurs, ni la rue, ni les bâtiments ne sont aussi sordides qu’on vous l’a dit. Cette clientèle n’est pas celle des petits soupers de Versailles.. un palais la rendrait méfiante. Une bicoque la rassurera. En revanche, j’ai choisi d’installer rue Vivienne le siège de la Compagnie. Pour les mêmes motifs. Mais inversés -.

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine, la 🏡 biscornue

Vous avez toujours raison. Et maintenant, qu’allez-vous faire pour attirer les mouches sur ce morceau de sucre ?-. Chanter les merveilles de la Louisiane. Faire de ce désert un paradis et un Eldorado aux yeux des Français. Nous n’avons que quelques dizaines de colons ? Ils seront bientôt des milliers ! Nous n’avons que quelques compagnies pour défendre cette colonie ? Nous allons y envoyer une armée !-. Comptez-vous gagner la population à vos utopies par l’opération du Saint-Esprit ?-. Par les gazettes ! Elles seront à ma botte quand j’aurais graissé la patte. D’ici peu la France apprendra que cette Louisiane est une réplique de l’Eden !-. Joli tour de passe-passe, Monsieur l’Écossais !- » Michel Peyramaure (Louisiana)

Une réflexion sur “Tour de passe-passe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s