Fausse barbe et lunettes noires

 »-. Le commandant portait, matin et soir, et tous les jours de la semaine, qu’il vente ou qu’il pleuve, des lunettes noires. -. Si on essaie de me décrire, tout le monde dira : un type avec des lunettes noires. Pas besoin de fausse barbe ni de prothèse dentaire. J’enlève mes lunettes noires et je n’existe plus-.

Et moi, si je mettais des lunettes noires, est-ce que j’existerais ? Reprendre la pharmacie paternelle, je n’en avais ni le goût ni les diplômes. Je me serais appelé Kercaradec, j’aurais milité dans l’autonomisme breton. Et Ybarnegaray ou Hanispuru, dans le basque. Mais, comme vous le savez, mon patronyme est un simple prénom de langue d’oïl extrêmement répandu. Pas de quoi se faire un argument et un drapeau. Je suis de Beauvoir sur Mer, département des Deux-Sèvres. Il faut quand même un peu de crédibilité pour crier vive le Bas-Poitou libre, ou la Saintonge indépendante sinon la mort ! J’ai renoncé, je suis devenu libraire. J’ai créé un prix annuel pour un roman par lettres, le lauréat reçoit les félicitations du maire et une boîte de 🍫. Cela laisse du temps libre. » Jean-François Deniau (L’île Madame)

Une réflexion sur “Fausse barbe et lunettes noires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s