Le club des Gras-Amicaux

 »-. Est-ce que j’ai l’air bizarre ? J’ai perdu mes faux-cils. Je suis une perdante, je vous l’ai dit, sauf sur la ♎ de la salle de bains. C’est la vie !-. Le dîner des Gras-Amicaux, soit les seize tonnes qu’ils représentaient, avait lieu dans une salle de réunion publique, au centre d’un établissement connu pour la médiocrité de sa cuisine. Un cocktail de jus de chou fut servi, suivi d’un léger repas.

Projet 🎏 d’avril, court-bouillon de 🐟

-. Ah, encore un potage basses calories ! Cette semaine, ils se sont contentés de jeter un bouillon -cube dans de l’eau chaude. Croyez-vous que ce soit vraiment un hamburger ? Je pense que ce sont des grains de raisin assemblés avec de la glu. N’aimez-vous pas les choux de Bruxelles ? Ils ont un goût de… papier-mâché. Mais attendez d’avoir goûté le dessert, ils le préparent avec du goudron, du phosphate de sodium, de la gomme végétale et un parfum artificiel… Honnêtement, la vie est injuste. Pourquoi ne suis-je pas née avec une 👥 divine, au lieu d’une brillante intelligence et un visage ravissant. Je ne trouve pas de mari parce que je suis grosse. Et je reste grosse parce je ne trouve pas de mari-. Ce qu’il vous faudrait, c’est une occupation qui vous passionne-. J’ai une occupation qui me passionne. Manger !- » Lilian Jackson Braun (Le 🐱 qui voyait rouge)

Une réflexion sur “Le club des Gras-Amicaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s