Coeur de marrane

 »-. Monsieur, je suis venu vous demander la ✋ de votre fille Selena-. Voilà qui est surprenant. Suivez-moi -. Il m’entraîna dans son cabinet de travail. C’était une vaste pièce où trônait un grand bureau de bois sombre . Partout s’entassaient 💷 et dossiers. Dans un coin, un paravent chinois exposait de minutieuses peintures représentant des scènes champêtres. Plus mort que vif, je me laissai choir dans le fauteuil tendu de velours pourpre que mon hôte me désignait. -. Vous avez, jeune homme, de grandes qualités, mais je ne peux pas vous encourager dans l’espérance d’obtenir ma fille-. Nous nous aimons, Monsieur-. Je ne veux en aucune façon vous offenser en vous disant les choses comme cela, mais vous êtes juif et Selena catholique-. Je veux recevoir le baptême-.

Vraiment ? Vous serez espionné, dénoncé, persécuté peut-être. Je ne veux pas de cet avenir pour ma fille-. Ici, Monsieur, l’Inquisition n’a nul pouvoir, et il y a beaucoup de marranes qui ont pignon sur rue -. Les marranes sont des réprouvés. Je ne doute pas un instant du salut de leur âme, mais notre société est ainsi faite qu’il n’y a pas de véritable reconnaissance mondaine pour eux. On les accepte, on ne pénètre pas dans leur intimité-. Et que puis-je faire, Monsieur ? Juif, vous me repoussez. Chrétien, vous m’écartez-. Je vous conseille de quitter Macao. La vie n’y serait pas agréable pour vous, et les affaires difficiles. Mais votre père entretient à Goa un comptoir très prospère. Annoncez-y votre arrivée. C’est un conseil amical-. Il me tendit la ✋. » Catherine Hermary-Vieille (L’initié)

25x25cm  » ❤️ brisé  »

Une réflexion sur “Coeur de marrane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s