La Grande Infection

 »-. Les ordonnances sur l’infection que promulguait en ce même mois le Conseil Sanitaire se faisaient l’écho des semences, et en appelaient au grand nettoiement des âmes et des pas de portes. -. Il n’est qu’un moyen d’apaiser la colère divine. S’abstenir d’abord de pêcher, de blasphémer, de jurer, de forniquer, de se saouler, d’absorber plus de nourriture qu’il n’est nécessaire à la survie. Les 🏡 doivent être tenues propres, les entrées, les paliers, les escaliers, les chambres, les cuisines, les écuries et les cours lavés à grande eau.

60x80cm  » Virus printanier  »

Il ne faut sous aucun prétexte laisser déborder les lieux d’aisance mais puiser le surplus et le transporter en grands baquets hors des murs de la cité. Idem pour les déchets et les ordures. Tout domestique pris à jeter dans la rue os, sang, boyaux et cadavres divers sera exposé au pilori. Tout maître surpris à en faire de même devra payer une amende. Les grands rassemblements sont interdits. La fréquentation des tavernes et des estaminets est déconseillée. Mariages et baptêmes devront se faire dans la stricte intimité-. On ne retint de tout cela en haut lieu que ce qui avait trait au juste châtiment de la canaille. Les sages résolutions, et en premier lieu l’interdiction des grands rassemblements, parurent de plus en plus inconvenantes à mesure qu’approchait le printemps. » Christiane Singer (La mort viennoise)

Une réflexion sur “La Grande Infection

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s