Dis, Christine, comment imaginer un tableau de A jusqu’Ă  P (comme đź¦‹)?

AĂŻe ! Il y a maldonne, erreur sur la personne, erreur sur l’intention, erreur sur l’artiste… Je n’imagine pas, je me contente de crĂ©er… -. OĂą est donc la diffĂ©rence, Christine ? Je ne vois que le rĂ©sultat, qui consiste en une oeuvre plutĂ´t originale, Ă  laquelle je n’aurai pas pensĂ©, bien que je possède les moyens techniques pour l’exĂ©cuter-. Justement, la diffĂ©rence est peut-ĂŞtre lĂ , tu t’appuies sur les moyens techniques, et moi sur les images mentales que tel ou tel thème me renvoie…- TrĂŞve de bavardage, imaginer c’est partir de rien, et sublimer. CrĂ©er, c’est partir d’un existant, un facteur dĂ©clenchant, souvent un petit rien, qui interpelle et donne envie de broder autour.

-. Ce petit quelque chose, c’est quoi, une couleur, une silhouette, une fleur ? Vite, un exemple !-. Ce tableau sur les 🦋, je l’ai dĂ©jĂ  crĂ©Ă© plusieurs fois, sans que tu t’en doutes vraiment… Dans un premier temps, j’ai, pour un projet pĂ©dagogique, conçu un pochoir sur ledit thème. Il ne me restait plus alors qu’Ă  dĂ©rouler tranquillement mon idĂ©e, sur plusieurs toiles, dont certainement encore d’autres Ă  venir… On change l’esprit, la gamme chromatique, l’environnement, le ressenti, la mise en situation. Non, crois-moi, si j’avais de l’imagination, j’Ă©crirais des romans policiers, ou je ferais fortune dans la publicitĂ©. Mieux, j’inventerais des discours de promesses pour nos femmes et hommes politiques, je promettrais la 🌙 au lieu de la PEINDRE !

Quadriptyque 50x50cm  » Minute, 🦋 !  »
60x60cm  »Le battement d’aile du 🦋 »

Mon conseil. -. Les pochoirs existent, tout prĂŞts, dans le commerce, ils ne sont toutefois pas forcĂ©ment Ă  ton goĂ»t, ni aux dimensions requises. Pour fabriquer un pochoir, rien de plus simple, une feuille de plastique semi-rigide -je recycle avec bonheur les vieilles radiographies de la famille, dont les bobos sont depuis longtemps guĂ©ris. Mère de famille nombreuse, je possède tout un stock pĂ©rimĂ© de clichĂ©s de fractures et autres entorses de diverses parties du corps-. Plus un bon coup de ✏️. Plus un cutter bien aiguisĂ©. Le tour est jouĂ©. Économique, crĂ©atif, inusable, lavable, repositionnable…

3 réflexions sur “Dis, Christine, comment imaginer un tableau de A jusqu’Ă  P (comme đź¦‹)?

  1. Ping : Dis, Christine, comment imaginer un tableau de A jusqu’à P (comme 🦋)? – Le VĂ©lin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s