Une 🏝️ perdue au fond du Pacifique

 »-. Le quinzième jour, la chaleur étouffante des Tropiques s’abattit sur nous, telle une chape de plomb. Le bleu métallique de la mer se mua en un océan d’azur, et l’air se mit à embaumer les aiguilles de pins. Nous passâmes devant des îlots aux falaises abruptes, et des plages de sable fin. Des 🐦 exotiques voletaient au-dessus du ⛵, parfois si familiers qu’ils venaient se poser sans crainte sur nos ✋ et sur nos épaules. Une semaine plus tard, nous entendîmes un des matelots pousser un cri, et tout le monde se précipita pour apercevoir à l’horizon l’île de Tububao, notre destination. Deux 🗻 géantes, couvertes d’une jungle luxuriante, évoquaient les courbes d’un corps féminin. Blottie au creux de son ventre, se trouvait une grande crique de sable fin plantée de cocotiers. Le seul signe d’une présence humaine était le ponton en bois qui s’avançait dans l’eau depuis l’extrémité de l’anse.

Quadriptyque 50x50cm  »Les contes des mers du Sud  »

Le navire jeta l’ancre et l’équipage entreprit de décharger nos bagages. Puis, nous fûmes divisés en petits groupes, et transportés jusqu’au rivage dans une vieille barque fleurant l’huile et les algues pourries. Je pris conscience alors de l’absurdité de notre situation, nous qui avions connu le chahut et la puanteur, le bruit et la fureur d’une des villes les plus cosmopolites du monde, nous étions sur le point d’élire résidence sur une 🏝️ perdue, au fin fond du Pacifique. » Belinda Alexandra (Le Gardénia Blanc)

4 réflexions sur “Une 🏝️ perdue au fond du Pacifique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s