La révolte des petits peuples

 »-. On a retrouvé certaines de ces tribus, comme les Lakendons, qui avaient conservé de ce passé quelques rites très simples et qui ne s’adressaient plus qu’aux dieux qui les intéressaient, les dieux inférieurs et dédaignés de la grande époque Maya. Ceux du maïs, de la pluie et de la fertilité. Il s’est passé un phénomène analogue chez les Khmers. Ils en ont eu marre, les tout petits Kmers d’Angkor, de traîner des blocs de pierre pour leurs rois et leurs prêtres, de cultiver le riz, et de nourrir tout le monde. Ils se sont enfuis dans les marécages et ils ont fondé un petit village de pêcheurs sur le Mékong, Phnom-Penh.

40x50cm  » Le temple du ☀️ »

Qu’ils soient paysans, soldats, bourgeois ou commerçants, ils n’en pouvaient plus de supporter les mages de Zoroastre assoiffés de pureté stérile, qui réglementaient si étroitement les moindres gestes de leurs concitoyens que ceux-ci n’osaient plus vivre. Comme le font aujourd’hui nos technocrates, tous ces parasites modernes qui ont remplacé les prêtres et les rois, et, comme eux, ne peuvent laisser les peuples tranquilles. Il faut qu’ils légifèrent, qu’ils ordonnent, qu’ils réglementent, qu’ils interdisent, vivant entre eux dans leurs chapelles, ne voyant que ce qui leur convient. Les peuples, à leur tour, vont les laisser tomber. Comme ils ne savent rien faire, ils crèveront sur leurs tas de paperasses -. Les Mayas pouvaient au moins s’enfuir dans la jungle. Mais nous autres ? Le monde est bouclé, toutes les îles ont été répertoriées, et dans les déserts poussent des derricks. » Jean Larteguy (Les Libertadors)

2 réflexions sur “La révolte des petits peuples

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s