Esclaves, révoltons-nous !

 »-. Il faut consulter le vaudou-. Avec un groupe d’esclaves, Nativ avait décidé de se révolter, comme ceux de la Guadeloupe. Il fallait s’attaquer aux biens des maîtres. Les cuves de l’indigoterie seraient leur premier objectif. Elles étaient placées en cascade, la première servait à la fermentation des feuilles et de l’écorce. La deuxième, la batterie, récupérait les eaux de fermentation. Dans cette puanteur, les esclaves s’agitaient et battaient ce fumier d’indigo pour obtenir les grains de fécule versés dans le dernier bassin, appelé diablotin, ou reposoir. Là, ils s’égouttaient, étaient mis en sac et séchaient à l’air libre. La teinture ainsi obtenue servirait pour colorer les habits des esclaves, qui portaient tous la même tunique teinte de ce bleu Indigo, qui les différenciait des maîtres qui s’habillaient de tissu clair.

30x40cm  »La femme -vaudou  », galerie Femmes, Femmes, Femmes

Avec les maigres outils dont ils disposaient, ils casseraient les murs des bacs. Ensuite, Nativ et ses complices pourraient mettre le 🔥 aux sacs qui étaient secs. Ainsi, toute une récolte partirait en fumée. Ils détruiraient aussi l’aqueduc qui amenait l’eau, indispensable pour la distillerie et la vie de l’habitation. Tandis que d’autres crèveraient les tuyaux de chauffage des fourneaux de la sucrerie. Une fois le sabotage accompli, ils iraient se réfugier dans le  »Morne Vert ». Des bruits arrivaient de France, et de cette révolution qui semblait vouloir bousculer l’ordre établi. L’an dernier, en août 1789, les représentants du peuple avaient décrété que tous les hommes naissaient libres et égaux. Tous les hommes, ou seulement les blancs ?’Bernard Duporge (L’ombre du lilas)

Une réflexion sur “Esclaves, révoltons-nous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s