Hérésie

 »-. Cette pestilentielle et contagieuse hérésie s’est tellement répandue que presque tous ceux qui la reçoivent croient rendre hommage à Dieu… Elle a jeté la division entre l’épouse et l’époux, le père et le fils, la belle-mère et la bru, hélas ! Même ceux qui sont revêtus du sacerdoce sont contaminés, et les antiques églises, que l’on respectait jadis, sont désertées et tombent en ruines. On refuse le baptême. On abomine l’eucharistie. On méprise la pénitence. On nie la création de l’homme et la résurrection de la chair. Tous les sacrements de l’Église sont réduits à néant…-. Après ce tableau sinistre, ce constat d’impuissance, presque douloureux.

Projet 🎏 d’avril, le 🐟-guerrier

-. Quant à moi, qui suis armé des deux glaives divins et qui confesse être établi pour être le vengeur et le ministre de la colère divine, je cherche vainement les moyens de mettre un terme à un tel abandon de foi. Les plus nobles de ma terre, gagnés par la contagion, se sont laissés corrompre -. La mort dans l’âme, ce prince si fier de son indépendance réclamait l’aide du roi de France. -. Puisque nous savons que la force du glaive spirituel ne parvient pas à extirper une telle hérésie, il faut la réduire par le glaive matériel-. » Georges Bordonove (La tragédie cathare)

Une réflexion sur “Hérésie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s