L’épouse du Président

 »-. L’épouse du Président ne partit ni pour la Sologne, ni pour Biarritz, mais pour les Baléares avec ses bijoux, sa garde-robe, sa femme de chambre et un 🤴 italien de quarante ans. Elle possédait une fortune personnelle assez considérable pour que sa décision ne posât guère qu’un problème moral. En son temps, son père siégeait dans soixante-sept conseils d’administration, il en avait, en dot, apporté quatre ou cinq à cet inconnu, attaché d’ambassade, auquel il n’avait concédé sa fille que sous le régime de la séparation des biens. Se mettrait -il seulement à travailler, ce gendre ?

Projet Picassez-vous la tête

Il n’allait plus faire que cela… Frustrée de l’uniforme, des sorties, des voyages, devenue femme de Président, de 👻, réduite aux présentations de mode et aux tournois de bridge, l’épouse avait accepté, jusqu’à ce jour, ce qu’elle ressentait comme une immense duperie. Mais, son père mort, ses enfants mariés, et son miroir se faisant de plus en plus cruel, elle avait cherché remède dans les tranquillisants et la psychanalyse jusqu’à la prodigieuse apparition du 🤴. Le Président vola aux Baléares défendre ce qu’il appelait son bonheur, mot qui la fit éclater de rire. -. C’est bien la première fois que vous vous dérangez pour moi-, lui fit-elle observer non sans raison. Cependant, il ne parvenait pas à se découvrir le moindre tort. » Gilbert Cesbron (Une 🐝 contre la vitre)

2 réflexions sur “L’épouse du Président

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s