Toucher le fond du puits

 »-. Le temps aurait pu être plus froid. On en avait connu des printemps glacials, Walter s’en souvenait. Un seau dans chaque ✋, Walter traversa la cour devant la grange, le sol était humide mais pas détrempé. Plus que quatre 🐄 laitières maintenant, ce qui valait mieux que de mourir de faim, il pouvait les traire en moins d’une demi-heure. Il s’arrêta sur le couvercle du puits, parcouru de liserons, il aurait dû les arracher bien sûr, mais il aimait bien les fleurs qui éclosaient l’été. Il plaça le seau sous le robinet et se mit à pomper, l’eau jaillit très vite. -. C’est un bon puits-. Quand le couvercle du puits céda sous lui et que le seau tomba au fond du puits, Walter réussit à s’accrocher à la margelle. Il faisait froid ce jour-là, l’eau devait être plus froide encore.

Amélie, 12ans, feutres à l’alcool

Et pourtant. Et pourtant la ferme ne marchait pas. Il n’avait pas d’argent et sa terre valait aujourd’hui environ vingt-sept dollars l’hectare. Les 🐮, les 🐷, les 🐑 n’avaient aucune valeur. Le tracteur valait encore moins que ce qu’il l’avait acheté, non qu’il fonctionnât mal, mais parce qu’il n’y avait personne qui pût le racheter. Il regarda en bas à nouveau. Un petit rayon de ☀️ frappa la surface de l’eau. Il y avait peut-être trois mètres de profondeur. Il expirerait tout l’air de ses poumons, puis il coulerait, à moins que… Il n’était pas bon nageur, mais son père lui avait appris à bouger pour flotter. Combien de temps tiendrait-il ? Combien de temps resterait-il suspendu ainsi ? Manquerait -il à Rosanna ? » Jane Smiley (Nos premiers jours)

Une réflexion sur “Toucher le fond du puits

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s