Paroles et musique

 »-. Une petite fille avec des tresses et une jupe plissĂ©e se hissa sur le tabouret du đŸŽč, puis attendit que le silence soit revenu pour poser ses ✋ sur le clavier. Elle ne devait pas avoir plus de neuf ans, mais elle jouait merveilleusement bien. Elle attaqua une mĂ©lodie mĂ©lancolique qui s’Ă©leva dans la 🌃 comme une plainte dĂ©chirante. La voix d’Irina vint s’y mĂȘler harmonieusement. Le public Ă©tait hypnotisĂ©. La chanson d’Irina, en russe, parlait d’une femme qui avait perdu son amour Ă  la guerre mais retrouvait le goĂ»t pour la vie chaque fois qu’elle pensait Ă  lui. Les paroles me firent monter les larmes aux yeux. -. Ils m’ont dit que tu ne reviendrais pas, mais je ne les ai pas crus. Tous les trains sont rentrĂ©s sans toi, mais finalement j’avais raison. Du moment que je peux te voir dans mon ❀, tu es avec moi pour toujours -.

50x50cm Diva, galerie Z’Artistes

Je me souviens d’une amie de ma mĂšre Ă  Harbin, une chanteuse d’opĂ©ra dont je connaissais seulement le prĂ©nom, Katja. Sa voix avait le pouvoir de vous briser le ❀. D’aprĂšs elle, c’est parce que, quand elle chantait une chanson triste, elle pensait Ă  son fiancĂ©, disparu pendant la RĂ©volution. J’observais Irina debout au milieu de la scĂšne, dans sa 👗 flamboyante. À qui pensait-elle ? À son pĂšre et Ă  sa mĂšre qu’elle ne reverrait jamais plus ? Elle Ă©tait orpheline. Et moi aussi, en quelque sorte. » Belinda Alexandra (Le GardĂ©nia Blanc)

Une réflexion sur “Paroles et musique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s