Mon petit atelier de peinture japonaise

J’étais invitée, parmi d’autres, ce weekend, à participer à des expositions -démonstrations de peinture dans un parc animalier bien connu de la région, pour accroître sa promotion. Je ne reviendrai pas sur le déroulé de l’opération qui, mal organisée pour ne dire désorganisée, n’a guère participé à ladite promotion… Je serai, à l’avenir plus vigilante sur la qualité des prestations, d’autant que j’avais entraîné une élève dans cette aventure bucolique… Bref, ce fut un fiasco commercial, une débâcle artistique, un rendez-vous manqué, mais un moment riche en rencontres.

Notamment avec Marion qui, depuis peu, s’est mise à la peinture japonaise et en parle joliment. Tout commence avec le papier, japonais, bien entendu, de qualité extra, que l’on commande à grands frais sur deux ou sites spécialisés, lesquels vous procurent également tout un lot de fournitures spécifiques mais indispensables pour apprêter, maroufler, etc.. La technique, fort intéressante, est à l’image de nos amis nippons, compliquée mais passionnante. Ce n’est évidemment pas pour moi, qui soupire déjà pour exécuter -fort mal -une malheureuse aquarelle. Je dois toutefois préciser que le résultat, très graphique, après tant d’efforts, est trop subtil pour être apprécié à sa juste valeur par nos esprits étroits, y compris et surtout le mien…

50x60cm  »Rideau ! », galerie La meilleure façon d’habiter -ai-je peint à la japonaise tout au long de ce rendez-vous manqué ? Certes pas, mais j’ai concocté la trame d’un bouquet de fleurs, que j’ai finalisé dans mon atelier en dentelles, 🎀 et 🦋. Autant en rire !

Mon conseil. Mon expérience ratée fut-elle inutile ? – Certes pas, d’ailleurs j’ai une part de responsabilité, trop de confiance envers autrui nuit… je prendrai, pour un événementiel ultérieur, davantage de renseignements quant à l’organisation prévue, ou imprévue. – J’ai fait de jolies rencontres, tout en tirant le pinceau dans un cadre inspirant sous une température estivale. Et surtout, lors d’une prochaine exposition de peinture -organisée par mes soins-, j’inviterai Marion à présenter ses oeuvres ainsi que son travail, dont elle disserte avec tant de passion et de patience. Il y a du bon dans toute chose, j’en ai tiré la substantifique moelle… -. Apparemment très satisfaite d’elle-même, l’organisatrice nous invite, par mail, à nous faire part de nos (bons) retours. Ce sera sans moi, je n’ai pas l’intention de me montrer désagréable, et surtout je suis passée à autre chose… Rideau !

2 réflexions sur “Mon petit atelier de peinture japonaise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s