Les jours meilleurs

 »-. Ces rues Ă©taient đŸ« et terrain de jeux, institutrices et compagnes. Dans les rues, les pickpockets dĂ©troussaient les passants, les mendiants demandaient l’aumĂŽne. Les marchandises, l’argent changeaient de ✋, on vendait des riens. Des hommes riaient, des hommes juraient, des femmes pleuraient, des femmes souriaient, des enfants tombaient sous les roues. Il y avait des gens vĂȘtus de beaux habits, d’autres en haillons. Ceux-lĂ  Ă©taient bien nourris, ceux-ci mouraient de faim. Pour ne pas ĂȘtre en haillons et mourir de faim, il fallait guetter, attendre, ramasser la piĂšce tombĂ©e sur le trottoir avant tout autre. Il fallait savoir courir, dissimuler, sourire au bon moment, se cacher un instant plus tard, garder ce qu’on avait, veiller au grain.

50x60cp  » La nana dans une blouse rose », galerie Faussaire

L’important Ă©tant de ne pas faire comme sa mĂšre, qui Ă©tait faible, sans dĂ©fense, perdue dans cet Ă©trange monde londonien, et dont l’unique consolation Ă©tait de parler du passĂ©, oĂč elle avait connu des jours meilleurs. Des jours meilleurs… Qu’est-ce que cela voulait dire ? Dormir dans la toile, avoir une servante, possĂ©der des vĂȘtements neufs, dĂźner Ă  quatre heures ? Toutes choses que l’enfant ignorait, mais qui devenaient rĂ©elles Ă  ses yeux Ă  travers les rĂ©cits de sa mĂšre. Mary-Anne voyait les jours meilleurs. Elle voyait la servante, elle voyait les vĂȘtements, elle mangeait le dĂźner de quatre heures. La seule chose qu’elle ne comprenait pas, c’est que sa mĂšre eĂ»t abandonnĂ© tout cela. -. Je n’avais pas le choix. J’Ă©tais veuve…- » DaphnĂ© du Maurier (Mary-Anne)

3 réflexions sur “Les jours meilleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s