La science des poisons

 »-. En fait, je crois que vous nous racontez de sacrés foutaises. Le cyanure… Comment est-ce que moi, moi ou n’importe lequel d’entre nous d’ailleurs, nous pourrions nous en procurer ? Ou connaître quoi que ce soit aux poisons ? Dites -moi un peu-. Eh bien oui, je peux vous le dire. Je pense que vous allez tous, à un moment où à un autre, à la bibliothèque. Et là, sur les rayons, à la disposition de tout le monde, il y a le 💷 d’Alfred Swaine Taylor sur les poisons. Il date de 1848, il n’est donc pas à jour, mais vous y trouverez tout ce que vous avez besoin de savoir sur le cyanure. Ou, comme on l’appelait parfois, l’acide prussique-.

Projet La minute 🦋, le 💷 des 🦋

Très astucieux. Et quand nous aurons réuni tout ce dont nous avons besoin de savoir, où allons-nous nous procurer cette denrée ? C’est se moquer du monde-. Ici même, il y a beaucoup, beaucoup de 🐕 qui sont tous les jours, comme vous dîtes, endormis. J’ai entendu l’expression plusieurs fois depuis que je suis ici. Et qu’est-ce qui est le plus recommandé pour les endormir ? Un poison. Un poison à base de cyanure, comme le savent tous les enquêteurs. Donc, rien de ce que j’ai vu ou entendu ici n’a rendu sans valeur ma théorie –  » HRF Keating (Un cadavre dans la salle de billard)

Une réflexion sur “La science des poisons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s