Enfer et damnation !

 »-. Il n’Ă©tait pas rare que le đŸ€Ž me visite par surprise. ProblĂšmes mĂ©taphysiques ou philosophiques, conscience troublĂ©e, recherches laborieuses le poussaient vers moi, dont il espĂ©rait de miraculeux Ă©claircissements. J’apprĂ©ciais ces tĂȘte-Ă -tĂȘte oĂč mon ami, loin de sa famille et des charges de sa fonction, savait se montrer simple et naturel. Ce qu’on taxait chez lui de folie n’Ă©tait qu’une perpĂ©tuelle inquiĂ©tude de la vie dans l’au-delĂ , une terreur de la mort.

30x40cm  »Les Ăąmes damnĂ©es  », galerie Chemins de spiritualitĂ©

Sans cesse la hantise d’ĂȘtre cernĂ© par les Ăąmes en peine l’obsĂ©dait. Il entendait des bruits insolites, apercevait de furtives apparitions, humait des odeurs douceĂątres que nul souffle d’air ne pouvait dissiper. Ces pensĂ©es morbides n’Ă©taient pas provoquĂ©es par un esprit faible mais par les ravages d’anciennes terreurs, jamais cicatrisĂ©es. Enfant, lorsqu’il ne savait pas ses leçons, son prĂ©cepteur l’enfermait dans un cagibi noir. L’effroi lui procurait de terribles crises nerveuses. Puis c’Ă©tait l’abbĂ© chargĂ© de son Ă©ducation religieuse qui le menaçait, pour une peccadille, des pires tourments de l’enfer, Ă©voquant des 😈 velus activant d’immenses fournaises oĂč gĂ©missaient les Ăąmes des damnĂ©s… ». Catherine Hermary-Vieille (L’initiĂ©)

Une réflexion sur “Enfer et damnation !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s