La longue chevelure

 »-. J’avais douze ans, le langage et les manières d’un garçon intelligent, un peu bourru, mais la dégaine n’était point garçonnière à cause d’un corps déjà façonné fémininement. Et surtout de deux longues tresses, sifflantes comme des fouets autour de moi. Elles me servaient de cordes à passer dans l’anse du panier à goûter, de pinceaux à tremper dans l’encre ou la couleur, de lanières à corriger le 🐕, de 🎀 à faire jouer le 🐈. Ma mère gémissait de me voir massacrer ces étrivières d’or châtain, qui me valaient, chaque matin, de me lever une demi-heure plus tôt que mes camarades d’école. Les noirs matins d’hiver, à sept heures, je me rendormais assise, devant le 🔥 de bois, sous la lumière de la lampe, pendant que ma mère brossait et peignait ma tête ballante…

Quadriptyque 50x50cm  »Le parfum de la dame en jaune », galerie Femmes, Femmes, Femmes

C’est de ces matins-là que m’est venue, tenace, l’aversion des longs cheveux… On trouvait de longs cheveux pris aux basses branches des 🌲 dans le jardin, de longs cheveux accrochés au portique où pendaient le trapèze et la balançoire. Cheveux longs, barbare parure, toison où se réfugie l’odeur de la bête, vous qu’on choie en secret et pour le secret, vous qu’on montre tordus et roulés, mais que l’on cache épars, qui se baigne à votre flot, déployé jusqu’aux reins ? Une femme surprise à sa coiffure fuit comme si elle était une putain. L’amour et l’alcôve ne vous voient guère plus que le passant. Libre, vous peuplez le lit de rets… Il y a bien un instant, le soir, quand les épingles tombent et que le visage brille, sauvage, entre des ondes mêlées, il y a un autre instant pareil, le matin… » Colette (La 🏡 de Claudine)

Une réflexion sur “La longue chevelure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s