Le bourdonnement des ðŸ

 »-. Au bout de la rue, le ciel humide semblait se déplacer tout d’une pièce, poussé doucement vers l’ouest par un vent insensible. Ils passèrent devant des 🏡 aux façades rabotées avec, aux fenêtres, des grilles hargneuse. Un murmure leur parvint, une sorte de bourdonnement psalmodié, traînant, une plainte poignante. Les religieuses, sans doute, qui priaient. -. C’est la chapelle ?-. Ceci est une dépendance du couvent, un asile, une 🏡 de correction. Tu n’as jamais entendu parler de Saint -Blème ? Mais ici, c’est la maison-mère. Saint-Blème est une maison de correction où l’on recueille les… tu sais ce que je veux dire… les petites filles vicieuses. Les prières que tu entends, ce sont elles, mon ami. Elles prient en travaillant à l’ouvroir. Pauvres petites !-

Projet 🎏 d’avril , le bocal à 🐟

Le murmure des prières s’amplifia. Tout l’atelier reprenait en chœur le chapelet Ave Maria gratia plena. -. On dirait un bourdonnement d🐝. Dans le ciel bouché, opaque, il n’y avait pas un 🐦. Des fumées montaient lentement, s’ouvraient, disparaissaient en se mêlant à la brume suspendue dans l’air. Le murmure des prières diminua, bientôt ils ne l’entendirent plus. -. Elles ont quel âge ?-. Tous les âges, certaines n’ont pas treize ans -. À quoi travaillent-elles? -. À des travaux de couture. Elles font aussi des ornements pour les églises. Je crois même qu’elles travaillent pour de grandes maisons de couture de Paris. Ce sont de très curieuses créatures. Passer toute sa jeunesse enfermée, c’est dur, toutes ne le supportent pas. Aussitôt libérées, elles retournent à leur péché -. Alors, ce n’était pas la peine de les enfermer-. » Louis Guilloux (Le sang noir)

Une réflexion sur “Le bourdonnement des ðŸ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s