Hold-up à l’Opéra

 »-. Le soir même, il se rendit à l’ Opéra. On y donnait, en représentation de gala, au profit d’une œuvre missionnaire qui rachetait les petits Chinois. Le père Faust interroge en vain la Nature et le Créateur, devant l’indifférence totale des spectateurs. On est venu pour se montrer. Les plus belles épaules de Paris sont là. Les hommes lorgnent quelques décolletés hardis. Les face-à-main se braquent non vers la scène, mais vers les loges, ou les premiers rangs du parterre. Fracas à l’orchestre. Faust, en fin de compte, évoque Méphisto. Sensation ! Nouveauté ! Hardiesse ! Deux 😈 apparaissent à la fois sur la scène, un rouge à gauche, et un vert à droite. La salle applaudit. Le régisseur, entre deux portants, insulte l’intrus à grands gestes et mots silencieux. Le chef d’orchestre, un moment déconcerté, brasse de nouveau la musique.

40x40cm  »Tenue de soirée  », galerie Femmes, Femmes, Femmes

Le 😈 Vert disparaît comme il est venu. Bravo ! Très bien ! Charmant ! Le tour est très réussi. On ne sait pas ce qu’il signifie, mais on n’en demande pas tant. Les spectateurs qui sont là ne se sont jamais donné la peine de comprendre, ils liront demain dans leur journal ce qu’ils doivent en savoir… Le brouhaha calmé, Faust reprend son monologue avec le vrai Méphisto, qui se nomme Bernard, et qui souffre de rhumatismes… Un grand cri trouble leur échange de politesses. Le 😈 Vert a surgi comme une flamme dans l’avant-scène de la grande-duchesse de Bérindol. C’est une douairière assez bien conservée par septante ans d’intelligente débauche, son vieux cuir s’est frotté à nombre de peaux, fines ou velues, de 🤴, de terrassiers, de vigoureux gens d’armes, de cardinaux parfumés, d’artistes mal lavés, et de petits bergers qui sentaient le fromage. Le 😈 manque à sa collection. Elle frémit quand elle le voit tendre vers elle ses ✋ vertes. Mais il n’en veut qu’à son collier de diamants… » René Barjavel (Le voyageur imprudent)

Une réflexion sur “Hold-up à l’Opéra

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s