Sortilèges dans les bois du Retail

Certes, vous ne connaissez pas, du moins pas encore, la charmante commune à la fois bucolique et forestière du Retail. Nichée loin de tout, prisée par nos amis Britanniques pour son charme, sa douceur de vivre, son micro-climat… et ses prix immobiliers attractifs, elle compte quelques deux cents âmes gâtinaises. En célébrant le village du Retail, et surtout la forêt qui l’encercle, non seulement je vous en fais la promotion sentimentale et touristique, mais surtout il s’agit pour moi, en un nouveau tableau, d’alimenter la galerie Fil Rouge Gâtine de notre atelier de peinture associatif.

Le temps s’accélère, dès le début de l’année 2023, notre exposition itinérante siglée Gâtine fera sa première halte. En posant nos toiles (plusieurs dizaines déjà) chez un ami restaurateur du coin, commodément nommé Le Gâtinais, lequel met à notre disposition artistique ses deux grandes salles. Les préparatifs vont bon train, il s’agit toutefois de ne pas oublier de… PEINDRE, ce qui est après tout le but, l’enjeu et l’objectif de tout artiste qui se respecte. Bref, je tiens à célébrer artistiquement les bois ancestraux du Retail, hauts lieux de randonnées pédestres. Lesquels bois majestueux et magiques bruissent d’histoires qui se racontaient jadis à la veillée, de sortilèges, de cabanes de charbonniers et autres refuges de sorcières. Vite, une idée bien gatinaise !

50x50cm  »Sortilèges retaillons  », peinture sur panneau de bois, Fil Rouge Gâtine

Mon conseil. Le temps presse ? Il vous faut une base de tableau, vite fait – bien fait, pour développer une idée, à exposer en un temps imparti ? Il vous reste bien, dans un carton, dans un coin ou un recoin, une toile mal aimée, maladroite, dédaignée ou au contraire trop montrée. Elle servira de base de départ. Rayée de quelques coups de 🔪 qui la nimbent de mystère sans vraiment masquer son tracé, on peut ensuite poursuivre en ajoutant les éléments requis pour la faire coller au thème.-. Attention toutefois de ne pas avoir le 🖌️trop lourd, on y va touche par touche, en prenant du recul, à l’inspiration, à l’ambiance, en sélectionnant une gamme chromatique présente mais pas trop violente. -. Je suis partie d’un précédent travail sur bois, pas vraiment abouti, mais traitant déjà d’une évocation de forêt. Le dernier coup de 🖌️ posé, la forêt du Retail vous salue bien. Vous trouvez que c’est de la triche ? Pas du tout, ce ne sont que des sortilèges retaillons…

Une réflexion sur “Sortilèges dans les bois du Retail

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s