Accident, meurtre, ou roulette russe ?

 »-. J’avais dépanné la Frégate quelques jours avant, à la sortie du village. Les triangles de suspension étaient rompus, la voiture était montée sur un trottoir. Après la remise en état des suspensions, j’ai constaté une petite fuite sur les freins, c’était pas étonnant d’ailleurs, tout avait souffert. Monsieur Tarassevitch insiste pour reprendre l’auto, il n’est pas revenu. Le lendemain, pas davantage. Je le rencontre deux jours plus tard, il me promet d’amener la Frégate, et puis rien. -. Ça me donne des sensations, une voiture sans freins…-.  Je lui parle de sa femme, et du risque d’accident pour elle, et ses enfants. -. C’est mon rêve, qu’elle se plante avec, et qu’on n’en parle plus. Pourquoi croyez-vous que je ne la fais pas réparer ?- Je voulais aller aux gendarmes et tout raconter, mais  l’accident est arrivé juste avant.

40x40cm  »La teuf-teuf qui courait la campagne  »

Monsieur Tarassevitch nie, bien sûr, en bloc les affirmations du garagiste, et veut l’attaquer pour faux témoignage. Mais il ressort, d’autres témoignages, que Monsieur Vladimir Tarassevitch avait depuis quelque temps un comportement bizarre à l’égard de sa femme, et menaçait en public de la tuer. Aurait-il poussé la conductrice à rouler dans une voiture en mauvais état pour se débarrasser d’elle impunément ? C’est l’hypothèse actuellement soutenue par les gendarmes. Une affaire à suivre. » Yann Queffelec (La femme sous horizon)

Une réflexion sur “Accident, meurtre, ou roulette russe ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s