Brisons là les règles !

Halte-là, n’allez pas vous imaginer des choses indignes ! Ni mon éducation, ni mon caractère, ne me portent à transiger sur les règles de bonne conduite qui nous permettent de vivre en société sans empiéter sur les prérogatives des autres ni les piétiner… Les règles que je vous propose de briser en ma rebelle compagnie ne concernent que mon domaine de compétences –ou d’incompétence diront mes détracteurs, qui n’en sont pas moins mes amis-. Donc, brisons ensemble quelques tabous omni présents dans le petit monde des artistes amateurs mais non moins, pour certains, talentueux.

40x50cm  »Le bouquet aux trente-six couleurs  », vendu. -il n’y a en fait que peu de couleurs, organisées pour qu’elles paraissent être presque trente-six –
30x45cm  »Le moulin du chêne  », Fil Rouge Gâtine -centré, certes, pour que le moulin déploie ses ailes tout à son aise. Mais penché, ce qui en change la perception –

-. Copier servilement une peinture entrevue puis photocopiée sur internet ne vous rendra pas le service attendu, vous ne ferez que reproduire, en y ajoutant vos propres erreurs, l’interprétation d’autrui, sachant que le modèle est forcément mieux réussi et plus abouti que sa pâle imitation. -. Ajouter moult couleurs mal assorties n’arrange rien à l’affaire, n’en sélectionner que quelques-unes et les mixer ensemble, sans les mélanger, donnera une gamme chromatique cohérente sans agressivité. -. Bien positionner son point focal -si point focal il y a-, de façon à conduire l’oeil et le promener dans la totalité de la composition, impose de ne pas placer l’église au centre du village, l’🌲 au centre de la forêt, l’🐦 au milieu du tableau, et, je dirais presque, en plaisantant, le 👃 au milieu du visage -. Pourtant, Christine, c’est plus cohérent !-. Qui t’a dit que la peinture était basée sur la cohérence plutôt que sur le ressenti ?-

50x60cm  » Bons baisers de Bénarès  » -j’ai rêvé de Bénarès, dans des tons rosés, et ainsi j’ai peint la ville sainte sur les bord du Gange –
Pour donner du mouvement à son tableau, Lucie, 9ans, sur trois couleurs blanc -bleu -vert, a décentré le bonhomme de neige et opté pour deux 🌲 différents. Bravo, Lucie !

Mon conseil. Ce ne sont là que quelques exemples, que je répète à l’envi à mes élèves, lesquels s’empressent de ne pas les suivre, pour souvent d’ailleurs le regretter en fin d’exécution… et recommencer les mêmes erreurs. Briser les règles, c’est… ne pas se mettre de limites, tout en respectant celles, élémentaires, de la composition sans chichis, de la perspective basique, de la cohérence des couleurs, sinon ça pique l’oeil ! Briser les règles, c’est, dans le respect de quelques règles simples et de bon sens, laisser aller son imagination, et surtout PEINDRE pour soi sans anticiper les critiques d’autrui. Briser les règles, c’est les respecter, tout en osant tout… et surtout son contraire ! Brisons là !

Il s’agit là de donner une impression de classicisme, en phase avec le thème. Toutefois, mine de rien, l’ 🐦 vient rompre la symétrie et donner une touche de fantaisie à une dame austère
80x60cm  »Le bleu vitrail », vendu sur commande – inspiré du vitrail d’une chapelle des environs, le bleu vitrail, qui n’est d’ailleurs pas si bleu en sa vraie chapelle, est librement décliné. Sinon, à quoi bon l’interpréter, autant le photographier !-

2 réflexions sur “Brisons là les règles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s