Nana Sahib le Magnifique

 »-. Nana Sahib montait le premier 🐘. Un serviteur tenant une vaste ombrelle de soie aux crĂ©pines l’abritait du ☀. Un autre, un chasse-mouche noir et or Ă  la ✋, Ă©cartait de lui les insectes. Une procession de đŸ« fermait le cortĂšge. Ils devaient ĂȘtre au moins quatre-vingt ou cent Ă  porter les bagages du Rajah et de sa suite. La Rani attendait son invitĂ© dans la premiĂšre cour de son Palais. L’ 🐘de celui-ci se rangea Ă  cĂŽtĂ© de l’Ă©troit escalier de marbre prĂ©posĂ© Ă  cet effet. Pour faire honneur Ă  la reine de Jansi, le Rajah s’Ă©tait couvert de joyaux.

40x40cm  »Au pas lent de l’🐘 »

Des brassards d’Ă©meraudes et diamants enserraient ses bras. Autour de son cou Ă©taient enroulĂ©s plusieurs rangs d’Ă©meraudes, chacune grosse comme un Ɠuf de pigeon, mĂȘlĂ©es Ă  un plastron d’Ă©normes diamants. La poignĂ©e de son sabre Ă©tait constituĂ©e d’une mosaĂŻque de diamants et de rubis. Une plaque de diamants et d’Ă©meraudes retenait son turban. Chacun de ses doigts portait une 💍en argent enchĂąssĂ©e de rubis, de diamants et d’Ă©meraudes. MĂȘme sa ceinture Ă©tait incrustĂ©e de pierres prĂ©cieuses. Selon la coutume mahrate, il avait suspendu Ă  ses oreilles un grand anneau d’or ornĂ© de lourdes perles. Il tenait Ă  la ✋ une paire de gants de suĂšde gris, de facture europĂ©enne, qui contrastait curieusement avec cet Ă©talage oriental de richesses. Imposant et digne, il avait incontestablement noble allure. La munificence de Nana Sahib Ă©tait lĂ©gendaire, il avait apportĂ© des 🎁 pour tous… » Michel de GrĂšce (La femme sacrĂ©e)

Une réflexion sur “Nana Sahib le Magnifique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s