La petite dame de la maison de retraite

 »-. Coopers Chase accueille le gratin en grand nombre, des gens qui ont réussi d’une façon ou d’une autre dans la vie, c’est très amusant. Il y a quelqu’un qui a participé à la conception du tunnel sous la Manche, quelqu’un qui a donné son nom à une maladie et quelqu’un qui était ambassadeur au Paraguay ou en Uruguay. Vous voyez le genre. Et moi, Joyce Meadowcroft ? Je me demande ce qu’ils pensent de moi. Que je suis inoffensive, sûrement. Pipelette ? Il me faut plaider coupable, je le crains. Mais je pense qu’ils savent, tout au fond d’eux, que je ne suis pas des leurs. Je suis infirmière, pas médecin, même si personne ne me le dira jamais en face.

Projet Picassez-vous la tête

Et pourtant, si une dispute éclate au sein du comité restauration, ou s’il y a un problème avec le système de pompage ou si, comme cela s’est produit très récemment, le 🐕 d’un résident en féconde un autre et que ça part en vrille, alors, qui est là pour tout arranger ? Joyce Meadowcroft. Je suis très heureuse d’écouter les paroles grandiloquentes, de regarder les poitrines se gonfler, d’entendre les menaces furieuses de poursuites judiciaires. Et d’attendre qu’ils finissent par retrouver un peu de leur calme. Alors j’interviens, et je suggère qu’il y a peut-être une issue, et que sans doute on peut trouver un compromis, et que sans doute les 🐕 seront toujours ainsi. Personne ici ne se sent menacé par moi, personne ne me voit comme une rivale, je suis juste Joyce. La douce, la bavarde Joyce, celle qui met son nez partout. » Richard Osman (Le Murder Club du jeudi)

Une réflexion sur “La petite dame de la maison de retraite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s