La steppe

 »-. La lueur de la 🌙, en s’obscurcissant, devenait plus sale. Les 🌟 s’assombrissaient plus encore, et on voyait, se hâtant à reculons, le long de la route, des ☁️ de poussière, suivis de leurs ombres. Le noir du ciel ouvrait toute grande sa bouche, exhalant une flamme blanche. Aussitôt le tonnerre grondait de nouveau, les haillons noirs d’un ☁️ s’élevaient dans le ciel. L’un d’eux, semblable à une patte velue, s’étendait vers la 🌙 et l’effaçait du ciel… Soudain, de derrière les collines, apparut un ☁️ gris-cendré, tout bouclé. Il échangea avec la steppe un clin d’oeil qui semblait dire -. Me voilà, je suis prêt !- et se rembrunit. Tout à coup, quelque chose se rompit dans l’air immobile, le vent souffla violemment et se mit à tourbillonner… Le couchant s’alluma, puis s’éteignit. Les anges gardiens, recouvrant l’horizon de leurs ailes d’or, s’installaient pour la 🌃… » Anton Tchekhov (La Steppe)

40x60cm  » Le ☀️ a rendez-vous avec la 🌙 »
35x35cm  »Galaxie  »

La Steppe aura un succès prodigieux. Mais Tchekhov n’est pas satisfait.  »-. J’ai entrepris un grand récit… sur la steppe, qui n’a plus été décrite depuis longtemps. Je décris la plaine, de lointains violets, des pâtres, des popes, des orages nocturnes, des auberges, des convois, des 🐦 qu’on rencontre dans la steppe, etc. Chaque chapitre constitue un récit séparé, et tous les chapitres sont reliés, comme les cinq figures d’un quadrille par une étroite parenté. Je m’efforce de leur donner un parfum, un ton commun. Je sens que j’ai vaincu pas mal de choses, et que par endroits ça sent l’herbe fauchée, mais que l’ensemble est bizarre, par trop original. »

40x40cm  » Lever de ☀️ »
40x50cm  » Tornade »

Le conseil d’Anton. – »- Dans l’ensemble, il n’en résulte pas un tableau mais une énumération sèche et détaillée d’impressions, quelque chose comme un résumé. Au lieu d’une représentation générale, artistique, de la steppe, j’offre au lecteur d’une encyclopédie de la steppe… Mais vous, vous comprendrez ma steppe, et me pardonnerez mes péchés involontaires. C’est bien malgré moi que je pèche, car il s’avère que je ne sais pas écrire de longs récits… »

Une réflexion sur “La steppe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s