Lady Diana prend le large…

 »-. Porteur ! Ces trois valises dans le wagon-lit numéro quatre, voilà vingt francs, vous les jouerez aux courses dimanche prochain…-. . En somme, Diana, où allez-vous ?-. J’ai un billet pour Constantinople. Mais il se peut que je m’arrête à Vienne, ou à Budapest, cela dépendra de la couleur des yeux de mon voisin de compartiment. J’ai retenu à l’Impérial, mais je dormirais peut-être dans un hôtel borgne, ou dans un palais sur la colline de Buda. Je me sens très ouverte aux suggestions de l’imprévu… Ma vie depuis six mois a été monotone, ne trouvez-vous pas ? Il est grand temps que je pimente mon menu et caracole sans but précis dans la pampa de l’aventure.

50x70cm  » Quai de Gare  », galerie La meilleure façon d’habiter

🐦 migrateur lâché de nouveau de capitales en villes d’eaux, je nicherai au hasard de mon désir, je chanterai au clair de 🌙 quand il me plaira et je me mettrai en boule sous l’averse des déceptions ou les giboulées du mensonge. Je renie hautement les propos pessimistes que j’ai tenus, mon cher… La vie est toujours belle. Les hommes ne seront jamais moins bêtes. Et je donne six semaines pour découvrir l’imbécile qui pourvoira à mes fantaisies et fera mûrir dans mon coffre les pommes d’or du jardin des Hespérides… Le bonheur est une énigme. Ceux qui la résolvent deviennent millionnaires ou misogynes, j’espère qu’il ne me restera plus qu’à redevenir millionnaire…- » Maurice Debroka (La Madone des sleepings)

Une réflexion sur “Lady Diana prend le large…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s