Dis, Christine, pourquoi fais-tu la grimace ?

-. Parce que, une fois de plus, oubliant que tu débutes dans l’art de PEINDRE, et que tu manques de technique, tu n’as pas suivi mes conseils ! Ce paysage était pourtant simple quant à sa composition, et surtout son exécution. Je t’avais donné pour consigne de positionner un grand ciel aux deux tiers de la toile, et de l’interpréter avec deux tons de bleu et beaucoup de blanc, pour lui donner de la présence et de la profondeur. À charge de placer ensuite les divers éléments constitutifs du thème. Or, tu as peint, tandis que j’avais le dos tourné, ayant en charge plusieurs élèves également débutants, tous les éléments séduisants de ton tableau, à savoir les 🏡, maladroitement, les 🌲, pas assez appuyés, la route et sa barrière, trop présentes. Et le Ciel, comment comptes-tu l’intégrer en douceur et nuances ?

40x40cm  ». Dans les jardins du musée  ». -la technique du pointillisme fonctionne, à condition de rester dans la cohérence –
60x80cm  ». Contes d’hiver Dans la forêt de Brocéliande  ». -nul besoin de ciel-

Mon élève a commis la suprême erreur du débutant, ce ne sera pas sa première, ni sa dernière. Au lieu de travailler par plans, quelle que soit la technique choisie – à L’Atelier, nous préférons l’acylique, pour des raisons de commodité d’emploi-, la bonne dame s’est précipitée sur les détails, qui semblent à juste titre plus séduisants à ses yeux. Non, on pose d’abord l’ambiance générale, puis on avance en peaufinant peu à peu les détails. Faire l’impasse sur une étape, sous prétexte que l’on est impatient de découvrir le résultat, c’est la médiocrité assurée !

Projet La magie de Noël -un ciel scintillant, pour une 🌃 magique –
50x60cm  ». Douce campagne  ». -quelques 🐦 volètent dans le ciel –

Mon conseil. La peinture est affaire de patience. On commence par réfléchir, par s’imprégner, voire s’imbiber de l’ambiance de son futur chef-d’œuvre. Puis on réfléchit de nouveau, à la composition -gare au point focal mal placé, à la ligne d’horizon située à mi-tableau, à la perspective bancale -, on opte pour une gamme chromatique cohérente, quite à faire au préalable quelques essais de couleurs. Puis on empoigne son 🖌️. Action !… dans la réflexion, sans précipitation.

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine. -ciel, que de ciel !-
60x80cm  » Les flocons d’or  ». -des pastilles dorées pour renforcer l’ambiance enfantine, douce et naïve –

Une réflexion sur “Dis, Christine, pourquoi fais-tu la grimace ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s