Quinqui quoi ? Quinquina !

 »-. L’histoire du quinquina est exemplaire. La découverte de l’efficacité de l’écorce de quinquina contre la malaria a été une étape importante pour la santé humaine dès le dix-septième siècle. Cette écorce du Pérou a été exportée en masse des forêts tropicales d’altitude des Andes. Vers 1850, la surexploitation des populations naturelles avait amené le déclin des approvisionnements, au moment même où les puissances européennes en avaient des besoins accrus pour leurs entreprises coloniales.

Quadriptyque 50x50cm  »Dans les jardins du Sultan  »

Les Anglais et les Hollandais ont donc organisé des missions de prospection de matériel génétique pour implanter des cultures dans leurs colonies asiatiques. On récolta en Bolivie des graines d’une espèce qui s’est révélée très productive, avec 7% de quinine. L’amélioration de ce matériel a permis de passer à 17%, et les Hollandais établirent des plantations à Java avec ce matériel greffé. En soixante ans, ils avaient obtenu le quasi-monopole de la production mondiale, les Anglais ayant utilisé des espèces beaucoup moins productives. » Michel Chauvet et Louis Olivier (La biodiversité, enjeu planétaire)

3 réflexions sur “Quinqui quoi ? Quinquina !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s