La Troïka

 »-. La ville était déserte et glacée, le givre scintillait sur les pavés. Elle tourna le coin d’une rue sans lumière et son attention fut alors attirée par une enseigne rouge en contrebas d’un petit escalier : La Troïka. Intriguée, elle descendit et s’approcha d’une porte moyenâgeuse à gros clous percée d’un guichet grillagé par où la🎶 semblait s’échapper à l’air libre. Elle sonna. -. Je m’appelle Misha, moi je m’occupe du 🎹, mais je ne suis pas trop mauvais non plus pour l’accueil… C’est un cabaret russe, ici, le plus génial de Strasbourg, le plus génial et le plus bidon. En fait, moi, je suis un cosaque, un cosaque un peu trafiqué mais, tant pis, au moins je ne traîne pas les femmes derrière mon🐎 pour les punir de m’avoir donné du plaisir. Tu aimes ça, le 🎹 ?-

40x40cm  »Bons baisers de Russie  », galerie Bons baisers de…

Le cabaret, c’est alimentaire…. Ce qui m’intéresse, moi, c’est la 🎶, la vraie, mais il faut ramer pour vivre avec. Tu m’écoutes, au moins ? -. Un rythme endiablé s’éleva soudain, balayant la question, les buveurs frappaient dans leurs ✋ en cadence et le chant nasillard de la balalaïka ricochait sur les murs. Debout sur une table, une fille dansait en levant sa jupe et claquait les talons. -. Ah, c’est quelque chose, l’ambiance russe, je suis sûr que tu n’as jamais vu ça… Ça te plaît ? Ça te plaît, l’ambiance russe ? Je ne sais pas si ça te plaît, la Russie, mais toi tu me plais vraiment…-  » Yann Queffelec (La femme sous horizon)

2 réflexions sur “La Troïka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s