Les douze coups de midi

 »-. Il est près de midi, n’est-ce pas ? Si on ne l’a pas détourné en route, ton frère doit être à moins d’une lieue d’ici. Ouvre à la 🐱, elle sait aussi que midi approche. Tous les jours, elle a peur, après sa promenade matinale, de me retrouver guérie. Dormir sur mon lit, la 🌃 et le jour, quelle vie de Cocagne pour elle ! Ton frère devait aller ce matin à Arnedon, à Arnedon où il soigne le petit de la belle Artémise, à Coulefeuilles et revenir par Saint -André. Je n’oublie jamais ses itinéraires. Je le suis, tu comprends.

Projet La minute 🦋, TIC tac

Écoute, écoute… C’est la voiture en haut de la côte ! Écoute, Minet – Chérie, ne dis pas à ton frère que j’ai eu trois crises cette 🌃. D’abord, je te le défends. Et si tu ne le lui dis pas, je te donnerai le bracelet avec les trois turquoises… Tu m’ennuies, avec tes raisons, il s’agit bien d’honnêteté ! D’abord, je sais mieux que toi ce qu’est l’honnêteté. Mais, à mon âge, il n’y a plus qu’une vertu, ne pas faire de peine. Vite, le second oreiller dans mon dos, que je me tienne droite à son entrée. Les deux roses, là dans le verre… Ça ne sent pas la vieille femme, ici ? Je suis rouge ? Il va me trouver moins bien qu’hier, je n’aurais pas dû parler si longtemps, c’est vrai… Tire un peu la persienne, et puis, écoute, Minet -Chérie, prête -moi ta houppe à poudre…- » Colette (La 🏡 de Claudine)

Une réflexion sur “Les douze coups de midi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s