Viens chez moi, je t’invite chez un homme de goût

 »-. La 🏠 était bâtie sur pilotis, au pied d’une petite falaise, au bord de l’océan. La mer martelait le bois, des chansons de Noël semblaient monter du sous-sol. -. Vous désirez boire quelque chose ?-. Elle scrutait la tanière, accueillante, chaleureuse, suprêmement confortable. Un panneau d’écoutille de ⛵ en guise de table, de vieilles chaises, très démodées, où l’on devait se tenir merveilleusement assis… Un énorme 🐘 brun, moelleux, étrange, où l’on pouvait disparaître totalement, servait de canapé. -. Pouvez-vous me presser une 🍊 ?-. Avec ou sans gin ?-. Avec-. Un instant -.

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine

Derrière le canapé, une large baie vitrée ouvrait sur un balcon étroit qui surplombait une mer d’encre. Les lumières de la baie de Santa Monica perçaient la clarté nocturne de l’hiver, formant au loin un 🥐 lumineux qui rappelait un peu la baie de Rio de Janeiro, dont on aurait tassé les hauteurs. Le mur opposé avait été converti en une immense bibliothèque. La plupart des volumes étaient des ouvrages médicaux aux titres truffés de noms latins. Plusieurs étagères portaient des livres en langue allemande, une seule des livres français, une autre des ouvrages écrits en une langue qui devait être scandinave.

50x60cm  »La petite bibliothèque de Christine  », vendu, galerie La meilleure façon d’habiter
40x120cm  » L’étagère à livres  », vendu

Des diplômes encadrés, délivrés par plusieurs institutions européennes, s’entassaient dans un recoin discret du mur nord. La collection de 🖼️ était modeste. Un Picasso, mais pas de Dali, ni de Winslow Homer, quelques esquisses charmantes de Wyeth, quelques peintures anglaises qu’elle ne reconnut pas, et la leçon d’anatomie de Léonard de Vinci. Des reproductions, naturellement… Au-dessus de la cheminée, dans un cadre de chêne massif, trônait une peinture flamboyante d’un paysage de la Sierra Nevada, par Bierstad. -. Une collection très originale… tout comme son propriétaire…- » Allan Dean Foster ( Pipée)

Quadriptyque 80x80cm  » Mademoiselle Picasso  »
Projet La minute 🦋, noeud-papillon

Une réflexion sur “Viens chez moi, je t’invite chez un homme de goût

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s